Nous sommes une société de femmes entrepreneurs – telles sont les conclusions du rapport PKPP Lewiatan. Bien que le nombre d’entreprises dirigées par des femmes en Pologne soit toujours inférieur au nombre d’entreprises « masculines », l’entrepreneuriat féminin domine notre pays à l’échelle européenne. 35% des femmes entrepreneurs polonaises sont des travailleuses indépendantes. L’attitude des hommes et des femmes à l’égard des affaires n’est pas différenciée. Les obstacles les plus courants rencontrés dans le développement de la société étaient les suivants: coûts salariaux hors salaire trop élevés, difficultés à trouver de nouveaux clients, formalités financières complexes, procédures trop complexes, formalités fastidieuses, demandes de permis ou licences et la possibilité de changement dans le droit du travail. En ce qui concerne l’accès difficile aux capitaux (selon 12% des entrepreneurs, hommes et femmes), on a souvent évoqué la condition de sécurité élevée exigée par les banques, qui est difficile à remplir – en particulier pour une petite entreprise. La différence notable entre les obstacles rencontrés dans la gestion d’une activité professionnelle, indiquée par les hommes et les femmes, fait référence au conditionnement de la vie familiale et aux responsabilités familiales des jeunes enfants. Les femmes signalent plus souvent que les hommes un accès limité aux soins en institution.